Le ponyplay

Ponyboy se traduit littéralement par l'homme cheval. Le soumis sert de cheval que sa Maîtresse peut monter à loisir. Une fois que la femme lui est montée dessus l'homme se tient sur ses genoux et se doit d'avancer. Il peut également tirer un sulky.

Ceci peut bien évidemment se pratiquer avec une soumise (ponygirl).

De nombreuses personnes estiment la pratique de ponyplay très SM, en fait elle est plutôt très fétichiste.

Les sensations pour le ou la Ponysont diverses : exhibition (le plaisir d’être vue dans de belles tenues), bondage (liens et entraves diverses), sexuelles (pinces posées sur les seins et plug queue de cheval) et soumission (le fait de servir et d’être conduit). Cela devient un peu plus BDSM lorsque le Maître ou la Maîtresse décide de jouer du fouet ou de la cravache.

Du point de vu matériel, cela va du simple au très sophistiqué.

Il existe des cagoules assorties qui masquent tout le visage sauf les yeux, la bouche et le nez.

Le harnais de tête permet de mieux fixer le mors et surtout de placer une plume ou une jolie queue de cheval sur la tête.  Le harnais de corps offre des possibilités de maintien d'accessoires comme le plug queue de cheval (inséré dans l’anus) et les entraves de poignets.

Certains harnais (tête et corps) disposent de fixations pour maintenir la tête haute. On y rajoute parfois pour ne pas dire souvent des pinces à seins. Elles ne sont réellement douloureuses que lorsque le ou la pony tourne la tête car à ce moment les pinces tirent sur les tétons.