La féminisation et le travestissement

Le travestissement est, comme le cross-dressing, le fait de s'habiller avec des vêtements du genre sexuel opposé, indépendamment de l'identité sexuelle et de l'orientation sexuelle. Ainsi, l'adepte du travestissement peut être hétérosexuel.

Sont souvent confondus le  travesti et le transsexuel. Ils ne sont pourtant pas synonymes, car bien que le travestissement soit l'étape obligée du parcours pour assumer sa transsexualité, il n'implique pas forcément la volonté de changer de sexe. L'appellation de trav (esti) ou le rappel de son genre initial étant reçu par les transsexuels comme la pire des insultes car marquant un refus de compréhension de leur état.

On parlera beaucoup plus de travestissement masculin que de travestissement féminin.

Les dominatrices parlent de "féminisation". Cela consiste à humilier le soumis en l’obligeant à  porter de la lingerie, en le maquillant, donc en le féminisant. Le soumis est alors objetisé. Généralement, la féminisation est outrancière et le soumis féminisé ressemblera plus à une putain de bas étage qu’à une femme de la haute société.

La Maîtresse aura alors tout loisir de le garder comme larbin à la maison, de l’exhiber dans la rue ou lors de manifestations BDSM.